home

meet caroline

COEUR

2013

« [Caroline Corbasson] forge également des objets étranges, comme ce grand cœur un peu inquiétant qui ressemble à une sphère armillaire, servant à mesurer sans doute quelque mouvement sentimental, ou bien à enfermer quelqu’un, comme dans une cage, et lui faire subir un châtiment remarquable. Elle protesta après que je me risquasse à le formuler ; c’est pourtant ce que je persiste encore à voir dans cette machine qui pourrait, j’en suis convaincu, autant servir à comprimer des corps très immédiats qu’à produire des unités métriques ou calculer le mouvement des corps célestes. »

François-René Martin, Juin 2013